Stéphane a enfin son violoncelle!

Claude Gingras – La Presse – Stéphane Tétreault, le jeune violoncelliste montréalais de 18 ans qui se produisait jusqu’à récemment sur un instrument unanimement considéré comme insatisfaisant, a maintenant entre les mains un violoncelle digne de son immense talent: un Stradivarius de 1707 évalué à 6 000 000$ et ayant appartenu à Bernard Greenhouse. M. Greenhouse fut membre fondateur du Trio Beaux-Arts en 1955 et en demeura le violoncelliste jusqu’en 1987. Il est décédé le 13 mai dernier à 95 ans.

Comme nombre de ces instruments très rares, le «Strad» acheté à la famille Greenhouse par un marchand de Boston porte un nom, «Comtesse de Stainlein», dont on ignore cependant l’origine. Il portera peut-être, un jour, un autre nom de femme puisqu’il a été acquis par une mécène montréalaise qui, pour l’instant, préfère conserver l’anonymat.

L’instrument est prêté pour une période de temps indéterminée au jeune Tétreault, qui en a fait l’essai vendredi dernier à la demeure de sa bienfaitrice. Il l’utilisera sans doute pour son récital du samedi 4 février, 14h30, au Théâtre Outremont, présentation de Daniel Poulin, ainsi que pour son exécution du Concerto de Dvorak avec l’Orchestre Métropolitain, six fois en avril.

Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s